Italie

 

 

 

HAïKUS :
Photographies poétiques

Forme poétique japonaise classique, le haïku est un petit poème de 3 vers comprenant respectivement 5, 7 et 5 syllabes. Extrêmement bref, il vise à dire l’évanescence des choses et comporte toujours une référence à la nature. Il doit pouvoir se lire en une seule respiration et, de préférence, à voix haute. Il évoque un instant, une impression; il incite à la réflexion. Le haïku est dépourvu de métaphore; les choses y sont nommées par elles-mêmes et doivent suffire à suggérer une image, une sensation.

Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense
Charles Baudelaire

 

14.

Le vent froid d’octobre
Pénètre sous les vêtements
Mes amis dehors

15.

Brouillard matinal
Aref entrouvre sa tente
Et m’invite chez lui

16.

Soleil de midi
Longue queue pour partager
La soupe populaire

(Quotidien avec les réfugiés afghans – contraste avec les splendeurs touristiques de Rome…)

 

 

 

 

Consulter la page de la Course

Consulter la page d’Émilie