Martin Fournier

3 J’aimes Ajouter à mes favoris

Émissions

Paris bouche à bouche
Paris bouche à bouche

Martin Fournier poursuit sa découverte du métro parisien et franchit les portes de la...

dernières diffusions

4 commentaires

Anka Kochanowska
1 an 7 mois

Anka Kochanowska

Une autre idée pour M. Fournier - publier un livret avec les itinéraires suivit dans vos émissions Montréal Bouche a Bouche. A acheter dans les offices de tourisme et dans les librairies. (De même pour Paris Bouche a Bouche). Merci encore!

Anka Kochanowska
1 an 7 mois

Anka Kochanowska

Ce serait intéressant de faire des visite guidée pour suivre M. Fournier dans Montréal. Comme beaucoup des habitants de Montréal, je ne fait pas de tourisme dans la ville. Le programmes de M. Fournier me donnent une grande envie de voir tout ça de mes propres yeux. Mais sans guide? Merci M. Fournier!!!!

evasion .tv
2 ans 7 mois

evasion .tv

Merci François-Pierre pour toutes ces informations! Bonne journée!

François-Pierre Nadeau
2 ans 8 mois

François-Pierre Nadeau

Bonjour J'ai écouté avec intérêt votre émission "Angrignon" au cours de laquelle vous avez mentionné que la presqu'île du parc René-Lévesque a été construite en 1848. Désolé. Une correction doit être apportée. Le brise-lame a sans doute été construit en 1848 pour permettre aux navires de s'introduire dans le canal sans encombre. La presqu'île a été gagnée sur le lac par remblai provenant des excavations lors de la construction des nombreuses infrastructures (autoroutes, métro, etc.) au cours des années '60. Le parc René-Lévesque, qui portait à l'origine le nom de "La Grande Jetée" a été aménagé en 1983. J'en sais quelque chose. Je suis l'architecte paysagiste qui en a fais les plans et devis et qui a procédé à sa réalisation: phase I (1983) phase II (1984). La résolution de conseil no 82-C-930 en fait foi. Le symposium de sculpture est venu compléter par la suite. Comme preuves supplémentaires, en plus d'avoir en ma possession des copies des plans, voici quelques faits vécus. On a procédé à l'enlèvement de 200 conteneurs de 40 verges cubes de déchets accumulés depuis les années '60. La subvention provinciale qui accompagnait le projet nous demandait d'embaucher 55 personnes bénificiaires de l'aide sociale et 55 repris de justice, ces gens devant composer la maind'oeuvre. Les contremaîtres étaient des cols bleus de la "Ville" de Lachine promus temporairement à ce poste. Ce projet a pu être réalisé grâce à la volonté politique du maire de l'époque M. Guy Décary. Espérant vous avoir bien renseigné, veuillez agréer, monsieur, l'expression de mes sentiments les plus professionnels. Francois-Pierre Nadeau Architecte-Paysagiste