LE BLOGUE DE SÉBASTIEN BENOIT

Sébastien Benoit est maintenant collaborateur sur l’ensemble de nos plateformes (Web, télé, magazine, évènements). Son but est de faire découvrir, de partager et d'échanger sur ses coups de cœur et trouvailles en lien avec le voyage, la gastronomie et l’art de vivre. Retrouvez chaque 23 du mois un nouveau texte sur ce blogue et des réponses à vos questions!

La folie du poké!
6 fvrier 2017

C’est mon grand coup cœur culinaire du moment. Ma façon de m’évader de notre hiver aride. Connaissez-vous le poké? Comment vous décrire le tout… Certains diront que c’est une salade de poisson cru. D’autres aiment lui apposer le nom de « sushi déconstruit ». Imaginez une assiette de poisson cru mariné, découpé en cubes et déposé sur un lit de riz.

Issu de la cuisine hawaiienne, le poké a de plus en plus d’adeptes au Québec. Selon les spécialistes culinaires, le poké aurait fait son apparition dans les années 1970 lorsque des pêcheurs coupaient le poisson frais et l’assaisonnaient de sel de mer et d’algues. Plus tard, le mets s’est raffiné et le poisson fut souvent assaisonné à l’asiatique; on y retrouvait alors de la sauce soya, de l’huile de sésame ou des oignons verts.

De plus en plus d’endroits servent ce plat chez nous. J’ai d’ailleurs en tête quelques adresses montréalaises à vous proposer :

KOA LUA: c’est un concept qui a germé dans la tête des gens derrière le restaurant mexicain Escondite et la brasserie japonaise Biiru. Il existe déjà 2 adresses (1212, avenue Union et 1446, rue Ste-Catherine Ouest) dans le centre-ville de Montréal. Dans celle que j’ai visitée, je me suis laissé charmer par ce décor style « Honolulu » avec planches de surf au mur, danseuses de luau et photos de Tom Selleck, époque Magnum P.I.! Je vous conseille de goûter le « Papa California » fait de thon, mayonnaise épicée, papaye marinée, coriandre et tobiko. Un régal qui finit malheureusement trop vite!

VENICE: situé dans le Vieux-Montréal (440, rue Saint-François-Xavier), le décor rappelle ces bars de plage le long de l’océan Pacifique. J’ai été conquis par le poké thon où on y intègre des morceaux de mangue et du gingembre. Frais et délicieux. En plus, vous pouvez remplacer votre riz par du kale.

Même les grandes chaines de restauration rapide comme Sushi Shop ont intégré pas moins de 5 sortes de bols poké à leur menu.

C’est un incontournable pour chasser le blues de l’hiver. C’est du soleil à prix doux. Et ça explose de saveurs! Un poké, allez-y… Vous ne le regretterez pas! 

Voir tous les articles